CCM et UCPM : voisins et cousins

Le Club Cycliste Morlaisien et l’Union Cycliste du Pays de Morlaix, amoureux l’un et l’autre de la Petite Reine, se côtoient tout au long de l’année et s’apprécient. Ils vivent, c’est le cas de le dire, en bon voisinage, l’ancienne Maison des Artisans, place du Pouliet leur servant de pied à terre après il faut dire bien des vicissitudes, la mairie de Morlaix les ayant menacés, un temps, d’expulsion. Mais c’est de l’histoire ancienne.

La seule divergence entre le club « cyclo » et le club « compétition » vient de l’âge de nos amis cyclistes. L’UCPM, c’est l’avenir, le CCM, lui, fait la part belle aux chevelures argentées.

Les uns et les autres se saluent le dimanche matin dans la joie et la bonne humeur. Les coureurs montent plein d’espoir dans les voitures « Pacific’Auto » mises à disposition de l’UCPM par Gilles Ropartz pour se rendre au départ de leurs compétitions alors que les « cyclos », compétiteurs dans l’âme en dépit de leur âge, s’en vont découdre à grands coups de 51X13 dans les monts d’Arrée, dans le Trégor dans le Léon ou en bord de mer.

Le lundi matin les uns auront leur nom dans le journal. Pas les autres mais c’est très bien ainsi.

 

Double appartenance

Les amours sont si fortes entre les deux clubs qu’un certain nombre de nos cyclistes portent une double casquette : adhérents au CCM, ils sont aussi licenciés à l’UCMP, soit comme coureurs, soit comme encadrants. C’est le cas de l’adorable Jackie qui prend sous son aile les cadets, de Gilles qui manage les minimes, de Stéphane (coureur et encadrant) alors que Bruno, Pascal, Jean-Michel et Olivier se consacrent uniquement à la compétition. Avec de bons résultats puisque les uns et les autres  moissonnent, bon an, mal an de nombreux bouquets en Pass’Cyclisme.

Cette année l’UCPM a eu la délicatesse d’inviter le CCM à la présentation officielle des équipes appelées à défendre ses couleurs en 2019. Cet événement  s’est déroulé dans la salle du Cheval Blanc à Plourin-les-Morlaix dans la joie et la bonne humeur.

Gérard, Michel et Pierre qui représentaient le CCM en ont pris plein les yeux, Fabrice, le président de l’UCPM, Roland et Michel, les vice-présidents, animant magnifiquement la soirée. Les différentes équipes habillées de pied en cap aux couleurs du club ont laissé à nos trois émissaires une impression de sérieux qui augure de lendemains qui chantent. La formation « espoirs », notamment, dans le sillage de Jules, son capitaine de route, a très belle allure. Elle servira d’ossature  à l’équipe de DN3 (division nationale) que l’UCPM entend porter sur les fonts baptismaux l’an prochain dans le sillage de l’inénarrable Roland qui se promet de renverser les montagnes : « L’argent, dit le vice-président, ce n’est pas un problème : j’irai le chercher là où il est ».

Nous le croyons sur parole en précisant que le budget du club tourne déjà aux alentours des 70.000 euros. En clair un coureur coûte par tête 1000 euros puisque l’UCPM, premier club nord-finistérien, compte 71 licenciés

 

Ils ont la double appartenance, de gauche à droite on reconnait : Olivier, Stéphane, Gilles, Gilles Ropartz (sponsor de l’UCPM et du CCM), Jackie, Bruno, Pascal.

 

Un appel du pied

Pour montrer un peu plus les liens qui unissent les deux clubs, rappelons que président de l’UCPM, Fabrice, est le fils de Job, qui fut l’un des piliers du CCM pendant des décennies.

Lequel Fabrice a rappelé avec à-propos qu’il souhaiterait s’appuyer sur le CCM pour renforcer son équipe de signaleurs lors des courses mises sur pied par l’UCPM. Ce qui ne devrait poser aucun problème. N’est-ce pas Jean-Jacques ?

Bref, le Club Cycliste Morlaisien souhaite à l’Union Cycliste du Pays de Morlaix le meilleur pour la saison 2019. Un vœu auquel le vice- président Roland a répondu avec sa verve coutumière : « L’UCPM prendra le taureau par les cornes ! ». Un mot en situation : Roland est éleveur de vaches laitières !

 

Péhelbé

1 commentaire sur “CCM et UCPM : voisins et cousins

  1. Excellent message d’espoir et de sympathie pour un monde de vélo, de sport et de collaboration sans sectarisme.

Répondre à Jacques Feunteuna Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *